Les thématiques du festival

La période celte et gauloise, la métallurgie, les apports des analyses génétiques.

Pour la 1re édition du festival, ArchéOlonnA entend mettre l’accent sur des éléments du patrimoine propres à la région, mais qui permettent aussi d’en dépasser aisément les frontières. Dans cet esprit, trois thèmes ont été retenus afin d’assurer la cohérence du festival.

  • La période celte et gauloise (protohistoire) est profondément ancrée dans l’imaginaire des Français grâce aux personnages crées par Uderzo et Goscinny. Cependant, depuis 20 ans, de nombreuses recherches renouvellent en profondeur nos connaissances et permettent de dépasser les clichés véhiculés par Astérix et Obélix. La découverte de la tombe de Lavau, à côté de Troyes, en 2014, et les expositions qui lui sont liées, s’inscrivent dans cette dynamique.
  • La métallurgie, en tant qu’objet d’études archéologiques, apparaît comme une évidence dans une région si anciennement marquée par cette activité. Cependant, l’intérêt d’une telle approche est également de sortir du cadre régional et de couvrir cinq millénaires d’histoire.
  • Les apports des analyses génétiques à la connaissance du passé sont spectaculaires et intéressent particulièrement le grand public. Encore hors de portée il y a un quart de siècle, la lecture des ADN anciens que les fouilles archéologiques révèlent, renouvelle en profondeur les connaissances de l’histoire de l’humanité, notamment en ce qui concerne l’histoire du peuplement.
Fouille d'un bassin en bronze en laboratoire © Stéphanie Desbrosse-Degobertière, Inrap